bandeau imageDRDJSCS PACA

DRDJSCS PACA

Direction Régionale et Départementale Provence Alpes Côte d'Azur
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Sport et handicap >Accéder à l’information des lieux de pratique et de l’encadrement

Accéder à l’information des lieux de pratique et de l’encadrement

Article Sport et handicap 24/06/2011


Pour connaître un lieu de pratique proche de chez soi, spécialisé ou avec les valides, contacter :
- la mairie de son domicile, son service handicap,
- le comité départemental sportif « Handisport ou Sport Adapté » de son département, le Conseil général.

Les clubs spécialisés ont en général des bénévoles ou des professionnels qualifiés dans la discipline sportive et dans la spécificité du handicap. Il vous appartient de vérifier la qualification de l’encadrement

[vert]Un transport :[/vert] : consulter la mairie de son domicile, son service handicap.

[vert]Des adresses :[/vert]
Consultez le site http://www.handicaps.sports.gouv.fr qui répertorie l’ensemble des structures qui se sont déclarées comme pouvant proposer une offre d’activités physiques adaptée.

[vert]L’encadrement :[/vert] L’encadrement sportif rémunéré est sous tendu par un dispositif règlementaire soumis à contrôle. Ainsi les professionnels doivent se déclarer auprès des services des DDCS et DDCSPP et obtenir une carte professionnelle renouvelable tous les 5 ans. Les établissements d’activités physiques et sportives doivent faire l’objet d’une déclaration auprès des mêmes services. Ainsi, l’activité physique adaptée aux publics handicapés doit répondre à ces exigences.

[vert]Pratiquer en sécurité[/vert] : Les sports de nature font l’objet d’une attraction certaine pour les publics handicapés. Cependant tous les établissements ne sont pas en mesure d’offrir une prestation adaptée.
Certaines activités, en particulier les activités nautiques et aquatiques, peuvent nécessiter des tests d’aptitudes aquatiques.

[vert]Pratiquer pour sa santé :[/vert] Tout autant et plus encore que pour les publics valides, l’activité physique présente des avantages non négligeables pour le bénéfice en santé :
- elle participe à la régulation du poids,
- elle prévient l’obésité,
- elle participe au processus de prévention des maladies chroniques, diabète, maladies cardiovasculaires, cancer,
- elle régule les effets délétères liés à la prise de médicaments.
Pour en tirer bénéfice, l’activité doit être régulière et pratiquée à un seuil d’intensité suffisante.


[vert]La pratique sportive en club c’est mieux ![/vert]


Les modalités institutionnelles peuvent différer selon les contextes :

- Le club « spécialisé » adhère à une fédération dirigeante Sport adapté ou Handisport : il est souvent pluridiscipliaire, l’adhérent n’a qu’une licence fédérale.
- Le club « ordinaire » adhère à la fédération de sa discipline et à la fédération dirigeante Sport adapté ou Handisport pour une section offrant des pratiques sportives adaptées. L’adhérent n’a qu’une licence fédérale. Il choisira de la prendre auprès de la fédération dans laquelle il pratique en compétition. Il existe des Conventions entre fédération qui précisent les modalités de partenariat.
- Un établissement spécialisé- type IME, MECS, MAS, ESAT ou foyer d’adultes handicapé- offre dans sa prise en charge de l’éducation physique et sportive pour les enfants et adolescents et des activités physiques adaptées pour les adultes. Certains font appel à des prestataires extérieurs.
- Les établissements spécialisés peuvent avoir leur association sportive, adhérente à une fédération spécialisée ou à l’USEP, l’UNSS. Pour cela, l’association gestionnaire peut rajouter un article à ses statuts précisant la pratique de l’activité physique et sportive en conformité aux statuts de la fédération choisie. Une Convention est établie entre l’association et l’établissement.

[vert]Les aides financières :[/vert] L’association sportive agréée peut faire l’objet d’aides financières et techniques. Pour cela elle doit être agréée.

Les différentes aides financières sont :

Les aides au fonctionnement : souvent accordée par les collectivités territoriales, ces aides permettent la bonne marche du club.

L’aide à l’équipement et à l’animation : ce financement CNDS nécessite la réalisation de projets sportifs. Les dossiers sont à retirer en ligne auprès de la DDCS/DDCSPP

Le dispositif particulier "sport santé" : le club est impliqué dans une dynamique de développement avec un accès sur le bénéfice de la santé de ses pratiquants. Il convient de s’informer auprès de la DDCS/DDCSPP

Les appels à projets :
- la Fondation de France : soutient le développement d’action spécifiques ; consulter le site http://www.fondationdefrance.org/ ;
- l’ANCV, soutient les projets de vacances sportives.