bandeau imageDRDJSCS PACA

DRDJSCS PACA

Direction Régionale et Départementale Provence Alpes Côte d'Azur
Retour à la page d'accueil

Présentation du Service Civique

Article Qu’est-ce que c’est le Service Civique 30/06/2016

Le service civique constitue un outil important de renforcement de la cohésion nationale et la mixité sociale. Il a pour objectifs de mobiliser la jeunesse face à l’ampleur de nos défis sociaux et environnementaux, de leur proposer un cadre d’engagement dans lequel ils pourront murir, gagner en confiance, en compétences et prendre le temps de réfléchir à leur projet d’avenir.

Institué par la loi N°2010-241 du 10 mars 2010, le service civique peut prendre deux formes : l’engagement, destiné aux jeunes de 16 à 25 ans et le volontariat pour les personnes âgées de plus de 25 ans. Les volontaires s’engagent pour une durée de 6 à 12 mois pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans un des neufs domaines d’intervention reconnus prioritaires pour la Nation.

L’ambition du Service civique est d’offrir à toute une génération l’opportunité de s’engager, de donner de son temps à la collectivité et aux autres.

Pour les jeunes, le Service civique, c’est la possibilité de vivre une expérience formatrice et valorisante en choisissant parmi de nombreuses missions, dans des domaines très divers. Concrètement, il s’agit de :

• un engagement volontaire pour tous les jeunes de 16 à 25 ans ;
• pour une période de 6 à 12 mois, pour une durée hebdomadaire de mission minimale de 24 heures hebdomadaires ;
• pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général reconnue prioritaire pour la Nation ;
• donnant lieu au versement d’une indemnité mensuelle prise en charge par l’Etat de 467,34 €, et d’un soutien complémentaire, en nature ou argent, pris en charge par l’organisme d’accueil de 106,31 € ;
• ouvrant droit à un régime complet de protection sociale financé intégralement par l’État ;
• pouvant être effectué auprès d’organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public, en France ou à l’étranger.

Pour les structures d’accueil, la loi du 10 mars 2010 donne un cadre réglementaire et facilite la prise en charge des volontaires. Cette loi s’adresse :
• aux associations, collectivités territoriales, établissements publics, fondations (à but non lucratif), fédérations, syndicats, mutuelles, fonds de dotation ;
• leur permettant des démarches d’agrément simplifiées : un seul agrément sera désormais requis pour accueillir des volontaires en Service civique et bénéficier de l’aide de l’État ;
• et prévoit une indemnisation versée directement par l’État aux volontaires sans transiter par les structures d’accueil.

Liste des pièces-jointes