DRDJSCS PACA

DRDJSCS PACA

Direction Régionale et Départementale Provence Alpes Côte d'Azur
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Actualités >Deux carrières pour une sportive de haut niveau

Deux carrières pour une sportive de haut niveau

Article SPORTS 8/06/2018

Lili SIBESI, Pôle France Voile, 11ème au championnat du Monde 2017( Portugal) et 3ème à la finale des Coupes du Monde 2017 (Espagne), prépare les Jeux olympiques de Tokyo de 2020, en 49erFX.

Deux carrières pour une sportive de haut niveau.

Lili SIBESI, Pôle France Voile, 11ème au championnat du Monde 2017( Portugal) et 3ème à la finale des Coupes du Monde 2017 (Espagne), prépare les Jeux olympiques de Tokyo de 2020, en 49erFX.

Cette jeune sportive de 25 ans, ingénieure en RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), après avoir suivi de brillantes études à Polytch Marseille, a signé ce mercredi 6 juin une convention d’insertion professionnelle pour intégrer la société COLOR FOODS.

Au sein de cette entreprise de fruits secs, implantée à l’Estaque, elle assure le développement et la valorisation des déchets.

L’Etat et la fédération attribuent une compensation financière à l’employeur, aide directe.
De plus une convention de mécénat ouvrant droit à une réduction d’impôt égale à 60% du coût de la mise à disposition du sportif par l’entreprise au profit de la fédération, est signée entre la fédération et l’entreprise, aide indirecte de l’Etat.
En contrepartie l’entreprise s’engage à faciliter les entrainements de Lili SIBESI.

La réussite professionnelle des sportifs de haut niveau est une particularité de l’État français et une priorité nationale.

La direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de PACA facilite l’intégration des sportifs de haut niveau par la mise en place de 30 à 40 CIP régionales annuelles qui viennent renforcer la politique de l’emploi du ministère en faveur des SHN (environ 40

Pour bénéficier de ces avantages, les sportifs doivent être inscrits sur la liste des sportifs de haut niveau du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.
Cette liste, proposée par les fédérations, est validée par la Commission Nationale du Sport de Haut Niveau.
L’accompagnement du Sportif de Haut Niveau, concerne non seulement les aménagements des études et des emplois mais prend en compte le projet de vie du sportif.
Il peut éventuellement bénéficier d’un suivi médical renforcé, d’aides financières à la formation, à l’emploi et depuis quelques années, d’une protection sociale.

L’accompagnement social et professionnel des Sportifs de Haut Niveau

Un parcours sécurisant fait partie des conditions qui favorisent la performance de ces sportifs qui, par le fait, contribuent au rayonnement du sport français et de l’Etat.

L’accès à la formation se concrétise par une coopération entre le monde sportif (Fédération), le milieu universitaire et/ou académique, les collectivités et l’État : le but est de permettre au Sportif de Haut Niveau de trouver un équilibre entre la passion du sport et la nécessité de préserver son avenir.
Le rôle de l’État est de favoriser cette collaboration, valoriser les structures qui s’engagent dans l’accompagnement des sportifs de haut niveau Les conventions de type académique, comme celle que nous avons avec Aix Marseille Université, permettent de libérer du temps pour favoriser les entraînements en adaptant les horaires d’études, voire les périodes d’examen.

Sur le plan professionnel, les outils à disposition pour favoriser cette double carrière, sont les conventions cadre de type :
– convention d’insertion professionnelle (C.I.P),
– convention d’aménagement de l’emploi (C.A.E),
– convention de mécénat entre entreprises et fédérations
Ces conventions offrent au sportif de haut niveau facilite l’accès l’emploi des SHN.
Parfois ces emplois se prolongent lors de la reconversion.
Tout sportif majeur, inscrit sur la liste des sportifs de haut niveau, s’il est identifié comme prioritaire, par les directeurs techniques nationaux de la fédération sportive à laquelle il est rattaché, peut bénéficier de ce dispositif.

Dès lors que l’État et la fédération s’engagent à verser à la structure d’accueil un soutien financier. Suite à la signature de la convention, le sportif apporte à l’employeur ses compétences en plus de son image.

1272 sportifs de haut niveau sont présents en Provence Alpes Côte d’Azur.

30 conventions déconcentrées ont été signées en 2017, en plus des 45 conventions nationales.

Les sportifs de haut niveau s’entraînent dans les clubs, à l’Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance et dans des structures appelées pôles : 63 pôles labellisés en PACA dont 29 pôles en Centre de Ressources, d’Expertise et de la Performance pour 29 disciplines sportives différentes.

763 sportifs de la région PACA ont été sélectionnés aux JO de RIO plus 11 remplaçants.
Cela représente 19 % des 396 français sélectionnés aux JO de 2016
14 d’entre eux ont été médaillés dont 2 en or