Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE >Le service civique >Devenir volontaire en service civique >Devenir volontaire en service civique

Devenir volontaire en service civique

Article JEUNESSE 12/10/2021

Tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans, peuvent effectuer une mission de Service Civique, sans autre critère d’accès que l’âge. Depuis 2010, plus de 540 000 jeunes sont entrés dans le dispositif en France, dont plus de 37 819 en PACA. En 2020, ce sont 5 119 volontaires qui ont réalisé une mission d’intérêt général.

Le Service Civique est accessible à tous, principalement grâce :

  • à l’engagement de Service Civique pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans
  • au volontariat de Service Civique pour les personnes de plus de 25 ans

Tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans, peuvent effectuer une mission de Service Civique, sans autre critère d’accès que l’âge.

Trois solutions pour trouver une mission de Service Civique :

1 - Consulter les offres publiées sur le site Internet du Service Civique et postuler en ligne (recherche possible par zones géographiques et thèmes de missions) :
https://www.service-civique.gouv.fr/missions/
2 - Consulter les offres déposées auprès des Missions Locales d’Insertion Jeunes, le Centre Régional d’Information Jeunesse (CRIJ) ou le réseau des Points et Bureaux Information Jeunesse
https://annonces.infojeunesse-paca.fr/ad-category/volontariat-benevolat/service-civique/
3 - Proposer une mission à une structure et l’inviter à se rapprocher des référents service civique la DRAJES ou des SDJES pour engager une démarche de demande d’agrément (voir liste des référents https://paca.drdjscs.gouv.fr/spip.php?article738)

Les conditions de conduite d’une mission de Service Civique :

- Statut : volontariat (contrat de volontariat conclu avec la structure d’accueil)
- Durée de la mission : de 6 à 12 mois (selon l’agrément délivré à la structure
d’accueil), durée hebdomadaire de la mission : minimum 24 heures par semaine, annualisable.
- Indemnisation du volontaire : de 580,62 euros et 688,30 euros par mois, selon la situation du volontaire Versement d’une indemnité mensuelle prise en charge par l’Etat de 473,04 €
Couverture de protection sociale financée intégralement par l’État
Les boursiers et/ou bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) au moment de la signature du contrat de Service Civique ou appartenant à un foyer bénéficiaire du RSA peuvent prétendre à une indemnité supplémentaire de 107,68 €
l’organisme d’accueil s’acquitte auprès du jeune volontaire d’un soutien complémentaire, en nature ou argent, à hauteur de 107,58 € concernant les frais de transports et d’alimentation
L’indemnisation est forfaitaire et ne varie pas avec la durée hebdomadaire de la mission.
- Droits à congés : 2 jours par mois de mission

Le cumul avec un emploi à temps partiel (au sein d’une structure tierce) ou la poursuite d’études est possible
Les demandeurs d’emploi restent inscrits en tant que tel, en catégorie 4

Pour toute question complémentaire concernant les conditions de conduite d’une mission de Service Civique, consultez la Foire Aux Questions https://www.service-civique.gouv.fr/page/les-conditions-pour-m-engager